Accueil > Motos > Suzuki GN125

Suzuki GN125

vendredi 25 avril 2014

Lorsque je suis revenue d'Afrique, j'avais le permis A en poche. J'avais fait mes armes sur la latérite africaine, en t-shirt et short.... Je n'en suis pas très fière, mais c'était "au pays". [Pour me faire la main, j'avais un honda 350, un trail, dont la 1ère ne passait plus. Il m'arrivait de temps en temps de me retrouver dans le campement, à ne pas pouvoir la redémarrer. Mais le plus sympa, c'est quand je traversais le site et que les employés s'arrêtaient de travailler pour me voir passer, je faisais bien attention de ne pas prendre de gamelles à ce moment là...] Donc, revenue en France, j'ai continué à me faire la main sur le 500 GPZ de ma sœur, et j'ai pris quelques cours en circulation, euh, française. C'était la fin de l'année, je me suis royalement pelée, mais j'ai tenu bon. Je ne sais pas exactement comment je suis arrivée à acheter ce 125. Je voulais passer à la moto, me faire la main certainement, sans trop de sous. Mon choix s'est donc porté sur le 125 GN. J'en garde un excellent souvenir, de maniabilité, de fiabilité. Et c'est la seule moto sur laquelle ma mère soit montée, elle l'a même pilotée dans notre rue.... Exploit ! Mais rapidement, il m'a fallu passer à la vitesse supérieure. Aussi suis-je allée voir les gros cubes. Ce fut le début d'une vie de motarde..........